info
Thank you for visiting my theme! Replace this with your message to visitors.

Présentation de l'Aide Médico Sociale

Présentation de l'Aide Médico Sociale

Historique de l’AMS

Membre d'Aloumim depuis sa création, Eddy Palacci découvre en 1995 que certains adhérents de l'association ne participent pas aux groupes de parole car ils n'ont pas d'argent pour payer le transport.

Il s'interroge alors sur la situation financière de certains et, devant le constat inquiétant de précarité de ces derniers, il décide d'agir.

C'est ainsi qu'il crée en 2001 le programme d'aide dans le domaine médico-social (AMS) pour les membres d'Aloumim dans le besoin. Ce programme est financé à l'origine par des dons qu’il récolte ici et là et distribue en travaillant de chez lui, avec son téléphone et son ordinateur. Mais devant l'ampleur de ces besoins, Eddy comprend que l'aide apportée est très insuffisante. Il demande alors le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah présidée par Simone Veil et dirigée par Anne Marie Revcolevschi. Cette demande, d'abord rejetée, sera acceptée après constitution d'un dossier très étayé.

Depuis 2003, l’AMS s’est développée grâce au soutien ininterrompu de la Fondation de la Mémoire de la Shoah

Sans l'initiative prise par Eddy avec le plein soutien de Zizi alors Président d'Aloumim et la présence à ses côtés de Laora, l'AMS n'aurait sans doute jamais vu le jour.

           

L’AMS aujourd’hui…

L'équipe de travail comprend 5 personnes : Aline Deutscher, Martine Hassan, Sonia Haouzi, Gaby Hochman, Renée Blonder et Liliane Lichtenstein.

 Martine Hassan et Sonia Haouzi, au bureau de Tel Aviv.

Gaby Hochman et Liliane Lichtenstein, assurent le suivi à Jerusalem.

 Aline Deutscher, Assistance Sociale et Responsable du projet et Renée Blonder Assistante Sociale de Jérusalem 

Les 250 adhérents d’Aloumim sont aujourd’hui éligibles selon des critères bien établis (voir le reglement ci-dessous)

Au-delà de l’aide financière, notre équipe est à l’écoute de chacun, apporte un soutien psychologique dans la durée et combat l’isolement et la solitude de certains. Elle intervient également auprès des membres de la famille, du voisinage, des services sociaux locaux, des caisses de maladies, des hôpitaux et des administrations.

En participant à l’organisation et au financement d’auxiliaires de vie, Aloumim permet le maintien à domicile de ses membres toutes les fois où cela est possible.